La communauté Plume

Les Plumitzers de novembre

Retrouvez dans cet article les meilleurs écrits de nos petites plumes : nous leur attribuons le titre de… Plumitzer. Bravo à elles !

Le dernier chapitre de “l’Attaque des singes” par Louise

Un enfant qui attrape des singes sur une guirlande.

Les habitants se mettent alors en quête de la couronne perdue; tous fouillent et inspectent chaque recoin, à la recherche du royal trésor. Après trois pleines journées de vaine recherche, alors que le désespoir s’empare de chacun, soudain, dans ta tête, c’est l’illumination : tu sais où se trouve la couronne ! Tu le sais, parce que tu l’as vue ! Tu cours à perdre haleine jusqu’à la boutique du marchand, bientôt suivi par la population qui a retrouvé tout son dynamisme. Essoufflé et transpirant, tu te jettes à genoux devant la caisse emplie d’objets usés ou hors d’usage, placée à droite devant la boutique du marchand. Verres et assiettes volent de toute part alors que tu plonges frénétiquement tes mains au fond de la grosse boîte. La voilà ! Tu la brandis triomphalement et des cris de joie retentissent jusqu’au fond de la forêt, là où le traducteur éclate d’un joyeux éclat de rire. La couronne du Roi des singes est retrouvée, et avec elle, la paix sur l’île. Pour célébrer cet heureux événement, et en ton honneur, on organise un grand banquet : tous les habitants, les singes, le traducteur, le marchand -et même l’arbre grincheux !- sont de la fête. Tout cela grâce à toi ! Félicitations !

Écris ce qui t’a plu aux invités :

“J’étais en train de jouer dans ma chambre quand tout à coup un bateau volant m’a aspirée par une force incroyable. Alors le bateau m’a emportée sur cette île et il y avait deux passages : un avec un cheval et un char et un autre passage où il y avait un bateau. Alors j’ai choisi le cheval et le char. Après un long chemin, je suis arrivée devant une auberge où j’ai passé la nuit. Le lendemain je suis partie à votre recherche quand j’ai vu un magasin. Alors, j’y suis allée, et là, j’ai été assourdie par un cri strident. Soudain, un homme est apparu, il m’a dit qu’il m’avait prise pour un singe et qu’il avait la carte. Alors je lui ai dit : “donne-moi la carte et je te rendrai service”. Alors l’homme m’a donné la carte et je suis repartie. Après deux heures de marche, je me suis rendue compte que j’étais dans une forêt. Je me suis assise contre un arbre, quand j’ai senti des vibrations, on aurait dit que l’arbre bougeait, et c’était le cas. Pour l’endormir je lui ai chanté une chanson. Comme il s’était endormi, j’ai pu monter à l’arbre pour observer le paysage. Alors, un aigle à tête de cerf m’a prise dans ses griffes et m’a emportée jusqu’à vous.”

Le dernier chapitre du “roi amoureux” par Lili

Un prince et une princesse s'embrassent devant un enfant.

Le roi rencontre sa charmante voisine, grâce à toi. Cet amour secret durait depuis bien longtemps et les deux tourtereaux décident de se marier. Naturellement, tu es convié(e) au banquet.

Le roi te fait le grand honneur de te donner la parole. Rédige un petit discours pour résumer ta quête.

“Un chevalier est venu me chercher pour vous rencontrer. Sur le chemin, j’ai aidé un marchand à donner un nom à son étal. Il m’a félicitée en me donnant des haricots. Et c’est grâce au pouvoir du haricot que j’ai pu retrouver l’île. Je suis très contente de vous avoir aidés. Merci au roi et à la reine de m’avoir invitée à votre mariage. Et on vous souhaite… tout le bonheur du monde !”

Le chapitre 1 de “La coccinelle qui ne savait pas voler” par Noémie

Un enfant est face à un escargot plus grand que lui : il a rétréci

Chapitre 1 : Tu ouvres les yeux doucement. Quelque chose a changé… Tu ne reconnais pas le beau jardin dans lequel tu te promenais avant de t’asseoir et de t’assoupir. Désormais, tu es encerclé par des brins d’herbes géants. Un escargot, d’une taille monumentale, se balance doucement au sommet d’un brin d’herbe, et tu peux apercevoir, brillant au soleil, les traînées de bave gluantes qui accompagnent son déplacement. Immobile un instant, un pressentiment te pousse à lever la tête ; nom d’un escargot à l’ail ! La cîme de l’arbre est désormais hors de ta vue ! Tu bondis prestement sur tes pieds : tout a changé ! Ce n’est pas juste cet escargot ou cet arbre, non, tout, absolument tout est devenu immense ! C’est toi qui es devenu minuscule : tu as rétréci !

Écris ce qui a bien pu se passer selon toi.

“Bonjour, je m’appelle Noémie et j’ai dix ans. Pendant mon rêve, quelqu’un m’a rapetissée. Je mesurais un mètre cinquante et maintenant je mesure dix centimètres… Que m’est-il arrivé ? Ah, je me souviens avoir rêvé qu’un escargot me soufflait dessus et je me suis sentie rapetisser.”