Enfants

Comment développer les compétences de nos enfants ?

Laissée en liberté, la poule est plus heureuse, et accroît ses performances. Eh bien, pour les enfants, nos petits poussins encore tout duveteux, c’est pareil. Si on les laisse découvrir en autonomie tous les trésors que l’écriture peut leur apporter, ils brilleront dans leur métier d’apprenants de la vie. Éclairage sur ce curieux phénomène — garanti sans pesticides.

Les apprentissages autonomes pour développer ses compétences:

Peter Gray est américain, psychologue et professeur de recherche en psychologie au Boston College. Il consacre ses recherches à l’auto-éducation des enfants. Son livre Libre pour apprendre et son blog « Freedom to Learn » (dont vous trouverez quelques publications traduites en français ici) sont LES références sur la question de l’apprentissage autonome. Mais que dit-il donc, ce fameux Peter Gray ?

Il défend l’idée que ce qu’on apprend librement et avec plaisir, est acquis de manière plus profonde et plus durable. Il s’agit de laisser l’enfant suivre son propre cheminement intellectuel. Au fil de ses intérêts personnels, il apprend par lui-même tout ce qu’il a besoin de savoir. Peter Gray s’appuie sur tout un héritage anthropologique, psychologique et historique pour affirmer que l’enfant est naturellement curieux et profondément désireux d’apprendre.

C’est un fait : laissée libre, notre précieuse progéniture fait preuve de beaucoup d’investissement et d’enthousiasme dans ses apprentissages. Plus confiant en ses capacités, plus impliqué, l’enfant améliore son inventivité dans tous les domaines de la vie quotidienne, y compris dans le domaine relationnel.
Mais cette condition peut être bridée par un système éducatif trop souvent basé sur l’évaluation. Tout l’enjeu se situe donc dans cette quête : retrouver le plaisir d’apprendre !

 

Les enfants sont naturellement portés à découvrir le monde et la lecture.
Les enfants peuvent découvrir par eux-mêmes le plaisir de la lecture.

Comment les activités d’écriture peuvent-elles aider mon enfant  ?

Premièrement, la créativité. S’isoler, c’est comme une respiration pour le cerveau sur-sollicité. Essayer des choses inédites, prendre des risques, laisser sa pensée vagabonder, faire preuve de spontanéité, tout cela est un peu comme une formule magique qui le mènera à la source de sa créativité. Pratiquée régulièrement, cette activité portera ses fruits dans tous les aspects de sa vie, celle-ci s’en trouvant immensément enrichie (et c’est ici que l’on glisse une dédicace à ce cher Peter !).

Deuxièmement, vous n’êtes pas sans savoir que bien écrire est une compétence fondamentale pour toute la vie (mais non, on n’a pas la pression). Apporter un nouvel éclairage à l’apprentissage de ce savoir-faire prend alors toute son importance. Mais comment faire ? Eh bien tout simplement en permettant à notre couvée adorée de se réapproprier cet acte, de lui donner un sens et une nouvelle utilité — ou plutôt une non-utilité : celle du plaisir.
Car oui, l‘écriture place l’enfant dans une posture active et attentive qui sollicite fortement la concentration, mettant ainsi le cerveau dans les meilleures dispositions pour faciliter l’apprentissage.
L’écriture fait de la langue et des mots non pas un obscur système de règles, mais des alliés familiers et sympas que l’on découvre sous un nouveau jour.

Et voilà nos chers petits qui progressent déjà, sans avoir l’air d’y toucher. Trop forts ces poussins !

Aidons nos enfants à (re)découvrir le plaisir d’écrire !

L’écriture stimule l’imagination certes, mais tous ceux qui l’ont déjà pratiquée savent qu’elle procure aussi et surtout un grand sentiment de plaisir et de liberté. Créer un univers et lui donner vie, nommer ses émotions et ses expériences, exorciser ses peurs ou ses colères, se faire entendre et comprendre, organiser sa pensée et choisir ses mots, construire une relation avec la langue, utiliser son savoir pour créer quelque chose de beau… Voilà les super pouvoirs de l’écriture.
Permettez à votre enfant de voir cette pratique avec un œil nouveau. L’écriture n’a pas besoin d’être bio pour offrir à votre écrivain en herbe le plaisir de s’exprimer et de se faire comprendre. Il s’agit plutôt la joie d’expérimenter la création, la fierté de la transmission, du partage et de laisser une trace de soi.

Alors un seul mot d’ordre : amusons-nous !
Rejoignez vite Plume, la plateforme d’écriture qui permet à votre enfant de développer son expression écrite par une pratique régulière et ludique de l’écriture ! Et sur Facebook @plumeapp.

Pour aller plus loin : Nos 10 astuces pour faire aimer l’écriture aux enfant


un article rédigé en partenariat avec Mots & Merveilles – La Fabrique.

Le site Mots & Merveilles – La Fabrique

Leur page facebook

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.