Fonctionnalités Plume, Les actualités de Plume

Les illustrations de Piratouille par Irène Bonacina !

Parmi les illustrateurs de Plume figure Irène Bonacina, une illustratrice connue pour ses œuvres comme Oscar et Carosse, ou plus récemment, Esther Andersen, album sur lequel elle a travaillé avec Timothée de Fombelle). Irène Bonacina aime explorer différents univers et différentes matières à travers le dessin. Son trait précis sait capter les expressions des visages. Ses dessins, par leur humour ou leur poésie, ravissent petits et grands. En tout, elle a illustré plus d’une quinzaine d’histoires pour Plume : des histoires originales comme Louxia ou Capitaine Piratouille-Pétouilles, mais aussi des classiques comme La Belle et la Bête, L’Odyssée… Dans ce texte, elle nous confie les différentes étapes de sa création pour l’histoire Capitaine Piratouille-Pétouilles.

« J’ai toujours adoré dessiner les pirates, les vilains, les gros méchants… Ce jeu de caricature m’amuse et me régale. Je me suis donc joyeusement retroussée les manches quand Plume m’a proposé d’illustrer Le Capitaine Piratouille qui avait les pétouilles (dans l’univers « L’île mystérieuse »).

J’avais déjà croqué – en dessin – des pirates et des brigands dans plusieurs histoires que j’avais illustrées, par exemple Corne de Licorne & Pet de Dragon, ou Dragons amoureux ! (C. Ubac, Albin Michel Jeunesse). J’ai donc ressorti mes planches de recherches : barbes et barbiches, chapeaux à tête de mort, sabres, vieux pistolets, et tout le folklore.

Après ces joyeuses retrouvailles, j’ai beaucoup échangé avec Tatiana Vochek, une autre illustratrice de Plume, afin qu’elle m’explique toutes les contraintes techniques : format et résolution de l’image, cadre, mise en page… Puis, j’ai cherché à dessiner vite pour garder un trait vif et spontané. Pas de crayon au préalable, pas de brouillon. Direct à la plume trempée dans l’encre de Chine. Le premier dessin n’était pas toujours le bon !

Je me souviens avoir eu tout particulièrement du mal à trouver l’expression du petit pirate en pleurs. Une fois satisfaite de mes sept dessins au trait, je les ai mouillés, scotchés sur une planche en bois et laissés sécher. J’ai pu ensuite les peindre à l’encre de couleur en piochant dans ma palette favorite : rouge vermillon, ocre jaune, bleu turquoise et jaune citron !

J’espère, chères lectrices, chers lecteurs de Plume que le résultat vous plaira ! »

Retrouvez ces illustrations sur notre plateforme d’écriture créative Plume.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.