fbpx
Autre

Le renforcement positif, essentiel à la construction de l’enfant

Avez-vous remarqué que nous avons plus de facilité à pointer du doigt ce qui ne va pas et à exprimer notre mécontentement, plutôt que de mettre en lumière les actions et événements positifs ? Nous considérons souvent que ce qui est bien est en fait normal. Mais ce réflexe, ce comportement humain, peut finir par influencer notre façon d’envisager l’éducation.

Comme nous tous, vos enfants ont des qualités… et des défauts ! Le renforcement positif est une approche éducative visant à observer et apprécier les petits efforts et les petites victoires, et ainsi encourager leur répétition dans le futur. Comment fonctionne le renforcement positif avec les enfants ?

Comment fonctionne le renforcement positif avec les enfants ?

Selon le psychologue américain B.F. Skinner, nos comportements sont déterminés par les conséquences de nos actions. Cette idée, c’est celle de la théorie du conditionnement opératoire. En y regardant de plus près, ces propos tombent sous le sens : les comportements faisant apparaître un stimulus plaisant auront tendance à être répétés, alors que ceux qui engendrent des résultats désagréables se réitèrent moins.

Prenons l’exemple d’un enfant qui rechigne à mettre la table à chaque fois que vous le lui demandez ou qui ne lève presque jamais la main en classe pour prendre la parole. Lorsque la première ou la seconde situation se produit, pensez-vous, en tant que parent ou professeur, à lui faire remarquer que ce qu’il vient de faire vous fait plaisir ? Lui faites-vous part de votre satisfaction, sans ajouter d’élément de réprobation ? La psychologue française Jeanne Siaud-Facchin nous propose un exemple de situation concrète :

«Tu as eu 12 à ton contrôle de maths alors que d’habitude, tu as 8, c’est très bien!», parfait, l’endorphine est libérée (hormone du plaisir) «… mais tu vois, si tu avais travaillé avant, tu aurais pu avoir la moyenne plus tôt!». Patatras, ce «mais» où vous exprimez votre déception enclenche la sécrétion du cortisol, hormone du stress, qui, plus puissante que l’endorphine, en annule tous les effets. L’enfant reste avec ce stress… et vous aussi! C’est exactement comme si vous n’aviez jamais félicité votre enfant!»

Chez Plume, nous appliquons cette méthode avec bienveillance aux textes de nos écrivains en herbe. Tout en corrigeant, les professeurs veillent, pour chaque nouveau chapitre, à mettre en avant ce qui est réussi, amusant, beau…

Nous mettons en place un système de badges valorisants qui permettent aux enfants de voir leurs réussites et d’ancrer les réussites positives. En effet, écrire est un acte complexe et chaque avancée positive mérite d’être soulignée. Vous pouvez d’ailleurs aller consulter notre projet pédagogique juste ici !

Ces petits riens peuvent faire toute la différence. Lorsqu’il connaît les sentiments positifs que son action vient de produire sur vous, l’enfant éprouve une immense satisfaction. Il aura plus naturellement envie de reproduire cette situation qui est valorisante pour lui. Quels sont les bienfaits du renforcement positif sur l’enfant ?

Quels sont les bienfaits du renforcement positif sur l’enfant ?

Les vertus du renforcement positif sont nombreuses, cela concerne bien sûr l’enfant en premier lieu, mais également les parents. Puisque l’idée est d’abord d’être attentif et optimiste, vous verrez que le renforcement positif fait aussi du bien au moral des plus grands !

Le renforcement positif incite les enfants à se dépasser, car leurs efforts sont chaque fois remarqués puis encouragés. Cela participe à la construction de leur personnalité et les aide à adopter un comportement positif au quotidien, envers les autres, mais aussi envers eux-mêmes : la confiance et l’estime de soi tendent à se développer plus facilement.
Avec le temps, l’utilisation du renforcement positif simplifie l’intégration des règles de vie, à la maison ou en classe, en leur ôtant le caractère purement contraignant.Quelques exemples de renforcement positif avec les enfants

Quelques exemples de renforcement positif avec les enfants

Vous allez très vite vous rendre compte que le renforcement positif passe en fait par des choses très simples, des mots, des gestes et des sourires, qui font finalement déjà partie de votre quotidien. Exprimer clairement ses sentiments

Exprimer clairement ses sentiments

  • Je suis heureux(se) lorsque tu ranges ta chambre.
  • Cela me fait vraiment plaisir quand tu mets la table sans que j’aie besoin de te le demander.
  • Je suis fier(e) de toi, tu as progressé en mathématiques et je vois que tu fais des efforts.
  • Dire merci : “merci d’avoir pris le temps de…”, “merci pour ta participation à…”
  • Merci d’avoir levé la main, c’est un geste respectueux.
  • Je te remercie de m’avoir aidé(e) à préparer le repas, cela rend la soirée plus agréable.

Et vous, que faites-vous pour développer la positivité et un sentiment de confiance chez vos enfants ? Avez-vous des exemples concrets à nous proposer ? Nous attendons toutes vos remarques.

You might also like

2 Replies to Le renforcement positif, essentiel à la construction de l’enfant

  1. Je viens d’abonner ma fille qui a 8 ans. Elle est ravie, elle qui adore inventer des histoires.
    Elle a écrit sa 1ère histoire aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.