Autre, Éducation, La communauté Plume, Le numérique à l'école

Quatre idées d’activités pour utiliser Plume en classe.

On me demande souvent si l’enseignement ne me manque pas trop depuis que je consacre tout mon temps à Plume et il m’est assez difficile de répondre à cette question. 
La réalité est que j’ai quitté des collègues que j’adorais, que je m’éclatais à faire des projets un peu fous avec mes élèves.

Malgré tout, je suis heureuse et fière d’être à la tête de Plume car j’ai l’impression de contribuer, d’une autre façon à l’éducation de nos chères têtes blondes et je vous propose plusieurs pistes dans cet article.

Je m’y inspire d’une journée que j’ai passée avec Cécile, alias “la maîtresse geek” qui est une maîtresse de CP à l’humour dévastateur…

Après de longs papotages, elle m’a proposé en mars dernier d’organiser une grande journée Plume dans 4 classes de son école. Comme je suis intrépide, j’y suis allée. Cette journée inaugurait une longue série d’ateliers.

Des activités d’écriture du CP à la 5ème ?

Si vous êtes sur plusieurs niveaux ou que vous enseignez dans plusieurs classes, il est possible d’utiliser le même outil pour tous vos élèves. Vous disposerez d’un seul endroit dans lequel vous collecterez toutes les productions. 

Il vous sera possible de donner à tous des conseils adaptés et même de revenir précisément sur tel ou tel aspect du texte. 

Les plus à l’aise pourront poursuivre le processus d’écriture à leur rythme, tout comme les plus en difficultés. Vous avez à votre disposition des résumés (et bientôt, la lecture audio des chapitres), des synonymes et des tâches de production d’écrits adaptés à votre tranche d’âge et même une police spécifique pour les enfants dyslexiques (à activer dans leur profil). 

Les univers ont été créés pour permettre à tous les enfants de progresser en expression écrite. Ces univers sont donc de plus en plus complexes. Nous proposons, à titre indicatif, des tranches d’âge. 

  • L’univers de la forêt enchantée, pour les 8-9 ans / CP-CE2,
  • Dans l’univers de la chaumière perdue, pour les 9-10 ans / CE2-CM1, 
  • L’univers de l’île mystérieuse, pour les 10-11 ans  / CM1-CM2
  • Dans l’univers du palais merveilleux, pour les 11 ans et plus / CM2-5ème

Différentes utilisations de Plume :

Tout au long de l’année pour un projet de classe : 

Dans le cas de Cécile, l’histoire sélectionnée “Tu ne serais pas un peu Dino” s’intégrait parfaitement dans son projet de classe “Remonter le temps”. Il vous est ainsi possible de choisir un univers thématique ou de sélectionner plusieurs histoires en relation avec votre thème de classe.

Sinon, vous pouvez construire un projet plus global autour de l’écriture ou une classe écrivain. Les élèves auront ainsi le loisir de découvrir le processus d’écriture dans un temps long et donc auront la joie de rédiger un grand nombre de livres.

Certains collègues intègrent ainsi Plume dans le “plan de travail”. Une tablette est disponible ou alors, il faut écrire sur son cahier après avoir pris connaissance de la tâche d’écriture. Les élèves pourront ainsi venir taper sur l’ordinateur du maître ou de la maîtresse lorsqu’ils disposeront du temps nécessaire.

Les avantages de cette activité : L’initiation au traitement de texte (nous avons au cycle 3, la compétence “écrire avec le numérique” qui est très intéressante et j’en profite pour vous mettre cet article du Café pédagogique), l’écriture au long cours, le partage autour de textes communs. 

Dans les activités de soutien : 

Plusieurs collègues utilisent Plume pour proposer des ateliers de rémédiation, des ateliers “coup de pouce” pour les élèves qui en auraient besoin.

Ce qui est intéressant, c’est que vous pouvez utiliser l’outil numérique et ses fonctionnalités pour mettre ces élèves en situation de réussite. Paradoxalement l’outil laisse une assez grande liberté à l’enfant qui peut choisir lui-même son histoire et avancer à son rythme.

Il dispose des outils comme la police pour les enfants dyslexiques, le résumé, le vocabulaire. Restent le plus important à construire avec lui : les stratégie de lecture, de compréhension et d’écriture qui lui permettront de progresser.

Les avantages de cette activité : Vous pouvez laisser chaque élève progresser à son rythme et vous avez la possibilité de revenir dans un second temps sur sa production d’écrit qui se trouvera dans son espace d’écriture. Cette activité est très valorisante pour les élèves qui s’attèlent à une tâche concrète : écrire leur livre à leur rythme.

Pour des rituels d’écriture :

Certains collègues utilisent Plume comme une alternative au traditionnel “jogging d’écriture”. En effet, ancrer l’écriture dans le quotidien des élèves demeure un enjeu essentiel lorsqu’on est enseignants. 

Les avantages de cette activité : Vous avez un stock de travaux d’écriture déjà structuré et la question des corrections est réglée. Il vous sera ainsi possible de corriger au fur et à mesure des écrits des élèves. Vous aurez également la possibilité de faire des retours très précis : d’une part grâce à des badges qui les motivent et d’autre part grâce à un commentaire bienveillant que vous pourrez rédiger.

Pour une séquence pédagogique courte : 

Dans la classe de Cécile, plus précisément, une classe de CP, nous avons mis en place une séquence courte d’écriture collaborative en alternant la dictée à l’adulte, les moments de consultation entre pairs et la compréhension de texte.

Les avantages de cette activité : pour les plus jeunes, mobiliser l’attention sur une activité dont on aura le résultat final rapidement : les enfants sont en effet ravis sur une courte séquence d’avoir écrit un livre entier. Ils pourront même avoir le livre assez rapidement. La fierté d’avoir réussi cela prend le pas et les idées fusent dans la classe. Cela permet de travailler la formulation de phrases complètes, l’élaboration d’hypothèses de lecture, la différence langage oral/ langage écrit… Si vous avez un double niveau, c’est une bonne idée d’activités de cohésion de groupe.

Les inconvénients : Votre visibilité sur les difficultés en expression écrite de vos élèves sera moins précise et c’est pourquoi c’est une activité que nous observons plutôt dans les petites classes : CP et CE1 majoritairement.

Comment pouvez-vous en bénéficier ?

Si vous avez l’ENT Beneylu, rien n’est plus simple, il vous suffit de vous connecter avec vos identifiants. Nous sommes également installés sur les tablettes de chez Sqool

Sinon, pas de panique, il vous sera tout aussi aisé de profiter de l’offre “Dumbledore” en vous inscrivant sur notre page pour les professionnels -réveillez le mage qui est en vous, préparez vos élèves à renaître de leurs cendres, c’est la rentrée…- grâce à votre adresse académique.

Il vous sera ensuite possible de 

  1. Valider votre adresse académique ;
  2. Créer le profil de vos élèves et assigner chaque élève à un parent
  3. Choisir votre type d’activité, l’univers, le type d’histoire, explorer les tâches d’écriture…
  4. Vous lancer dans l’écriture !
  5. Consulter les écrits de vos élèves dans votre espace; corriger grâce aux notifications de l’espace de corrections…
  6. Editer les PDF de vos élèves à loisir (ou commander nos livres trop beaux).

Et si on est pas équipés ?

Un équipement très rudimentaire suffit, pas besoin d’avoir une tablette par élève -même si cette perspective peut paraître réjouissante !

J’ai en effet fait de nombreux ateliers, parfois sans connexion à internet, parfois sans tablettes. Même s’il s’agissait de moments assez épiques et que mon niveau de stress était élevé; cela n’a pas empêché le bon déroulement de l’activité d’écriture.

  • Si j’ai une armada de tablettes : c’est le rêve absolu. Félicitations, vous êtes verni.e.
  • Si j’ai un T.N.I : Waouh, super, c’est un bon début ! Il vous est possible de cibler les chapitres sur lesquels vous souhaitez faire travailler les élèves et ensuite les lancer sur la tâche de production d’écrits. Les élèves rédigent sur un cahier et il vous est ensuite possible de photographier leurs écrits pour les stocker directement dans l’espace d’écriture de chaque élève.
  • Si je peux emprunter quelques tablettes : Tout va bien se passer, pas de panique ! Le plus fréquent est d’organiser la classe en îlots. Vous pouvez ainsi attribuer une tablette par groupe et laisser les élèves écrire entre pairs ou écrire chacun leur tour.
  • Et si je n’ai rien du tout ? Il suffit d’un ordinateur portable, ouf ! 

Et voilà, vous êtes paré.e. Belle et douce rentrée à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.