La communauté Plume, Les actualités de Plume, Littérature jeunesse

Les Plumitzers de janvier

Retrouvez dans cet article les meilleurs écrits de nos petites plumes : nous leur attribuons le titre de… Plumitzer. Bravo à elles !

Vous pouvez retrouver les Plumitzers de décembre ici.

Le premier chapitre de “le sortilège de Barnabé” par Brandon

Une chouette et un écureuil sont dans une forêt enneigée. La chouette porte un chapeau étoilé et un tutu de danse tandis que l'autre animal porte un béret et une épée au côté.

Par une belle journée ensoleillée, tu te reposes au pied d’un grand arbre. Alors que tu t’es assoupie, quelque chose d’humide vient te chatouiller la main. Tu t’éveilles doucement et devant toi se dresse un écureuil vêtu d’un costume de pirate. Il essaie de te parler mais tu ne comprends pas sa langue. En revanche, il semble que tu comprennes la chouette costumée en danseuse étoile qui l’accompagne. L’oiseau t’explique que tu es dans une forêt enchantée, qu’elle est menacée par un magicien maléfique et que tous les animaux ont besoin de ton aide. Soudain, une biche déguisée en cosmonaute surgit, elle vient t’alerter : le magicien est dans les parages et ne doit surtout pas te voir ! Tu comprends que pour passer inaperçue, il faut que toi aussi tu te déguises.

Demande à la chouette tous les accessoires nécessaires pour faire le costume de ton choix.

Chouette, peux-tu me trouver un casque de hoplite et quatre jambières de taikonaute pour passer inaperçu?

Le sortilège de Barnabé est disponible dans “la forêt enchantée“.

Le sixième chapitre de “le capitaine Piratouille qui avait les pétouilles” par Alma

Un grand et beau bateau est vu par deux pirates à bord de leur propre bateau.

Pendant ce temps-là, la navire a été encerclé par une flotte immense ; la flotte royale ! Eh oui, il est bien joli de vouloir se racheter une vertu, mais les crimes qui ont été commis ne peuvent rester impunis, et le Roi entend bien jeter aux fers cette infâme fripouille de Piratouille, le corsaire sanguinaire ! S’il savait combien il se trompe sur son compte, peut-être renoncerait-il à lancer l’attaque qui se prépare… Piratouille, acculé, n’a d’autre choix que de préparer ses hommes à mener la bataille… Tous reprennent leur poste fébrilement. La tension est palpable, d’un moment à l’autre un coup de canon pourrait bien lancer les hostilités ! Tu es bouleversé, tu ne peux laisser la situation prendre cette tournure, maintenant que tu connais les intentions de Piratouille ! Tu es persuadé que le Roi est un homme raisonnable et qu’il t’écoutera. Tu décides alors de te présenter comme émissaire de Piratouille pour, accompagnés de quelques pirates, entrer en négociation avec le navire royal.

Vite, convaincs les hommes qu’il ne faut pas se battre mais qu’il faut parler avec les corsaires.

“On doit leur parler, on doit les convaincre qu’il faut faire la paix. Même si c’est difficile de parler avec des ennemis, il faut quand même essayer. Croyez-moi, parler est la meilleure solution pour communiquer. Il ne faut jamais faire la guerre aux autres, on doit leur parler. Maintenant, allons leur parler ! Évitons de nous battre, les corsaires doivent aussi avoir un coeur !”

Saurez-vous convaincre comme Alma ? Pour le savoir, rendez-vous sur ” l’île mystérieuse” !

Le cinquième chapitre de “la chaumière de l’Ogre” par Adam

Une petite fille passe la porte d'un salon. Elle y trouve un fauteuil marron, de nombreuses tasses sur une table basse. Une bibliothèque est adossée au mur du fond, et un épais livre est posé, fermé sur une table, à côté d'un encrier.

Tu te glisses à présent dans la bibliothèque. Elle est très vieille, sombre et poussiéreuse. De toute part, tu peux voir des étagères chargées de livres et autres grimoires. Elles paraissent si hautes qu’elles ressemblent à de majestueuses tours. Tu te dis que les échelles que tu vois partout permettent certainement aux nains grognons qui sont au service des ogres de venir y piocher tel ou tel livre de magie noire. Tu aimerais en avoir le cœur net. C’est décidé, tu vas monter voir ce que lisent les ogres… D’un pas peu assuré, tu gravis l’échelle la plus proche et jettes un œil au rayon le plus accessible. Stupeur ! Ce n’est pas du tout ce à quoi tu t’attendais : « La petite Ogresse rouge », « L’Ogresse au bois dormant », « La petite Ogrette », « Le Beau et l’Ogresse », « Ogrillon »… Rien de bien effrayant, tous ces titres te rappellent même quelque chose… Sur une autre étagère, d’autres titres attirent ton attention : « Comment peut-on être un Ogre ? », « L’Ogre végétarien : éviter les carences et garder ses dents », « Les manières de table Ogres : comment ne pas passer pour un humain mal élevé » ; tout cela est bien curieux. Tu décides d’explorer le reste de cette vaste pièce quand ton œil est attiré par un fauteuil élimé. À ses pieds, plusieurs tasses de café sales entassées attestent que l’ogre a dû passer toute la nuit à lire ici…

A ton avis, quel est le livre préféré de l’ogre ? Pourquoi ?

Je pense que le livre préféré de l’ogre est: “L’ogre végétarien : éviter les carences et garder ses dents pour se mettre à manger végétarien”.

Rendez-vous ici pour accéder à cette histoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.