Autre, Éducation, Le numérique à l'école, Littérature jeunesse

Pourquoi décider d’utiliser une application pour écrire pour votre enfant ?

Avez-vous déjà entendu parler d’une application pour écrire ? Si l’acte d’écriture avec un stylo tenu en main reste essentiel dans l’apprentissage de l’enfant puisqu’il met en action tout le corps et permet une meilleure mémorisation des mouvements réalisés, les écrans présentent eux aussi un certain nombre d’avantages. Utilisés à bon escient, ils peuvent en effet aider l’enfant à développer ses compétences rédactionnelles et un goût prononcé pour l’écriture. Découvrez les principaux bienfaits sur votre enfant d’une application pour écrire.

Une application pour stimuler sa créativité

Les enfants ne manquent pas d’imagination ! Mais si cette imagination est bien toujours au rendez-vous, l’envie d’écrire peut, quant à elle, manquer parfois à l’appel. Une application pour écrire plonge votre enfant dans un nouvel univers dont il n’aura aucun mal à s’imprégner. Inventer le personnage principal, les personnages secondaires, la trame, le dénouement… Chez les auteurs en herbe et même chez les professionnels, ces différentes étapes demandent du temps et peuvent amener vers la frustration.

Chez Plume, nous proposons aux enfants d’écrire la suite du chapitre qu’ils viennent de découvrir pour pouvoir débloquer les chapitres suivants. Un peu comme un générateur automatique de mini-histoires, l’application guide votre enfant en lui offrant les idées de base pour écrire, finalement, une histoire qu’il aura construite ! L’enfant commence alors en choisissant un thème qui lui plaît. C’est le début d’une nouvelle histoire, de son histoire.

Ecrire de façon ludique grâce au numérique

Les enfants ont besoin de prendre du plaisir et de se sentir encouragés. Selon le psychologue Peter Gray, ce que l’on apprend librement et avec plaisir est acquis plus profondément. Notre application pour écrire permet à votre enfant d’apprendre et de s’améliorer, presque sans s’en rendre compte, grâce au principe de gamification. Tout au long des 7 chapitres de son histoire, l’enfant collecte des badges qui ont tous un objectif commun : le valoriser, lui et les qualités de ses textes. Ainsi, il aura envie de donner le meilleur de lui-même !

Mais la meilleure des récompenses reste peut-être le fait de pouvoir repasser du virtuel au réel, en éditant le livre de votre enfant ! Par ailleurs, deux possibilités s’offrent à lui : écrire directement en ligne sur l’application, ou écrire sur papier puis nous envoyer son écrit.

Progresser en français grâce à une application pour écrire

Ce n’est pas parce que nous parlons ici d’application que les enfants doivent être livrés à eux-mêmes dans cette nouvelle aventure, bien au contraire. Avec l’application Plume, un professeur prend le temps de relire chaque chapitre de l’enfant puis lui envoie une correction personnalisée. Celle-ci est toujours bienveillante, sans jugement, mettant en avant ce qui est réussi et expliquant pourquoi telle orthographe ou telle tournure de phrase n’est pas correcte, etc. L’idée n’est jamais d’écrire à la place de l’enfant, il reste le seul auteur de son livre !

Pouvoir s’adapter à chaque enfant

L’une des qualités d’une application pour écrire dédiée aux enfants, c’est qu’elle s’adapte aux compétences, difficultés et qualités de chacun. A l’école, les enseignants ne peuvent pas toujours, même avec la meilleure volonté du monde, s’adapter aux spécificités de chaque élève. Certains peuvent notamment présenter des troubles de l’écriture, aussi connus sous le nom de dysgraphie. Ces élèves demandent une attention plus particulière lorsque, par exemple, se présente un travail d’expression écrite.

L’application Plume a pour objectif de faire écrire l’enfant de manière totalement décomplexée et, surtout, à son rythme. Rien ne lui est imposé en ce qui concerne la longueur du texte ou son contenu. Nous avons pensé notre application pour répondre aux besoins de ces enfants qui souffrent de troubles de l’écriture ou de troubles de l’apprentissage et qui peuvent, petit à petit, perdre confiance en eux. Taper son texte à l’ordinateur, sur tablette ou téléphone peut s’avérer plus facile pour les enfants souffrant par exemple de troubles dyslexiques. C’est aussi l’occasion de diversifier les moyens d’écriture, tout simplement.

Vous pouvez également consulter cet article sur « Le projet pédagogique de Plume »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.