La communauté Plume, Les actualités de Plume

Les Plumitzers de Mai

Retrouvez dans cet article les meilleurs écrits de nos petites plumes : nous leur attribuons le titre de… Plumitzer. Bravo à elles !

Retrouvez les Plumitzers du mois dernier !

Le premier chapitre de “Amis pour la vie” par Victoria

Un matin, alors que tu prends ton petit déjeuner à ta place habituelle, tu découvres une enveloppe dorée, posée contre ta tasse de chocolat chaud. Interloquée et encore très mal réveillée, tu détailles de tes yeux embrumés cet étrange courrier qui te semble destiné. Il s’agit là d’une très belle enveloppe, fabriquée dans un papier lourd et épais, et marquée d’une mystérieuse gravure qui semble dorée à l’or fin. Poussée par la curiosité, et puisque personne n’est là pour te renseigner, tu te décides à la décacheter. Dans l’enveloppe, une simple carte dorée sur laquelle trois mots ont été apposés à la hâte : “Viens nous aider.”Tu fonces dans ta chambre te préparer. Tout en te brossant les dents, tu réfléchis et imagines à ce qu’il peut bien se passer au royaume.

Tu étais venue en aide à la princesse lors d’un périple, quelles aventures vas-tu vivre cette fois-ci ? Tu ouvres ton armoire, écartes les vêtements qui y sont suspendus, tu frappes deux fois sur le fond et te voilà en un éclair habillée de ta tenue préférée. Il s’agit de ton jean et de tes baskets élimés. Bien-sûr, nous sommes loin des habits d’apparat, mais ce sont des vêtements confortables pour sauver le royaume d’un nouveau péril. Et puis, loin des apparences, la véritable vaillance se mesure dans les actes. Avant de partir, tu décides d’appeler un ou une camarade pour qu’il se joigne à toi; à deux on est plus forts et plus intelligents. Tu as besoin pour cela d’un compagnon en lequel tu as une pleine et entière confiance, une personne qui a su te montrer à de nombreuses reprises sa loyauté et sa fidélité.

Qui vas-tu contacter ? Explique-lui ce qu’il se passe et ce qu’il doit faire.

Mais qui allais-je contacter ? Un ami de confiance bien-sûr. Il y a peut-être cet ami que je connais depuis quelques années. Je lui avais déjà raconté l’histoire avec la princesse et il n’en avait parlé à personne. Mathéo est l’ami idéal.
Déjà, nous sommes très proches alors que l’on ne se connaît que depuis trois ans; on a les mêmes goûts, à peu près les mêmes opinions. Bon, c’est vrai que parfois, on est totalement opposés, mais le plus souvent on ne fait qu’un ! J’ai donc décidé de prendre mon téléphone et de l’appeler. Il mit du temps avant de répondre.

“Salut Mathéo, lui ai-je dit, ça va ? Je ne te dérange pas?

– Salut, a-t-il répondu. Non, tu me déranges pas.

– Ecoute, j’ai besoin que tu viennes chez moi au plus vite, s’il te plaît !

– J’espère que c’est important !

– Oui, si je te demande de venir chez moi, c’est qu’il faut que je te parle au plus vite.

– La dernière fois que tu m’as dit de venir chez toi car il y avait une soit-disant “urgence”, c’était pour me dire que ton groupe préféré avait sorti un nouvelle chanson, a-t-il dit en s’énervant gentiment.

– Oui… C’est vrai, ai-je-dit, embarrassée, tu te rappelles de l’histoire avec la princesse ? Et bien, là, c’est similaire et j’aurais besoin de toi.”
Et sur ces mots Mathéo avait raccroché et était en route pour venir chez moi.
Une fois chez moi, je lui ai tout raconté; il était très soulagé que je ne l’appelle pas pour rien et aussi très excité de découvrir une nouvelle terre.

À vous de jouer ! Cliquez sur le lien pour inventer votre suite de “Amis pour la vie”.

Le chapitre 3 de “La chaumière de l’ogre” par Grégoire

À présent, te voici dans le garde-manger. Mummm, une bonne odeur de jambon cuit vient te chatouiller les narines, bientôt suivie par le fumet d’un fromage corsé. Par l’odeur alléchée, tu t’avances sans même penser au danger. C’est la caverne d’Ali Baba ! Enfin, d’un Ali Baba glouton et gourmet ! Les étagères croulent en effet sous les victuailles de toutes sortes : volailles variées, pommes de terre, énormes jambons, rangées de fromages affinés et de bouteilles de toutes formes et coloris, myriade de fruits exotiques ; tout sauf des enfants. Ouf ! Il semble que tu sois enfermée dans la demeure d’ogres « végétariens », si j’ose dire. Tu vas pouvoir recommencer à respirer tranquillement et te détendre un peu. D’ailleurs, tu ferais bien une petite pause déjeuner….

Décris ce que tu voudrais manger ou boire pour faire un bon festin.

Tu es dans le garde-manger et toutes ces victuailles te mettent l’eau à la bouche. Tu sors de ta poche un papier où tu écris ton menu : “Pour commencer, hum, disons une petite salade avec des dès de viandes. Ensuite, en plat, du poisson enfin, un magnifique flanc au chocolat. Dès que tu l’as écrit, le papier disparaît et des petits êtres invisibles se mettent à te servir. En mangeant tu oublies tous tes problèmes, mais as-tu raison d’être insouciant à ce point ?

Pour nous décrire ton festin idéal, c’est ici.

Le dernier chapitre de “Une sorcière et une princesse” par Antoine

C’est une explosion de joie et les fourmis s’embrassent, tout comme les limaces. La mère des deux femmes apparaît alors, heureuse de voir ses deux filles enfin réconciliées. Elle n’osait plus rêver de ce moment et était fort contrariée par sa propre impuissance à briser le sort dont elle les avait accablées. En effet, un mauvais sort jeté dans un moment de colère est impossible à annuler par celui ou celle qui en a eu l’idée ; c’est la dure loi des princesses-sorcières. Désormais apaisée, elle s’empresse d’exprimer ses regrets et reconnaît avoir, elle aussi, manqué de sagesse. Elle veut s’assurer que plus jamais la discorde ne viendra séparer ses filles et te confie qu’elle veut leur donner quelques règles de bon comportement, à respecter en toute occasion pour éviter de se fâcher. Mais elle manque d’idées et préfère s’en remettre à toi. Aussi, elle te demande de bien vouloir imaginer et écrire les règles qui, selon toi, leur éviteront à l’avenir de se fâcher.

Imagine et écris les règles qui pourraient leur éviter de se fâcher à nouveau à l’avenir.

Pour éviter toutes prises de tête, elles doivent respecter ces 7 règles.
1- Chacune à leur tour, elles devront se mettre d’accord pour choisir un repas.
2- Elles doivent rester grand maximum 30 minutes dans la salle de bain.
3- Chaque jour, elles doivent mettre et débarrasser la table.
4- Elles devront se mettre d’accord pour le programme télé.
5- Elles devront se prévenir pour chaque sortie qu’elles feront (à deux ou individuellement).
6- Elles devront s’aider dans toutes les tâches ménagères.
7- Elles ne devront plus du tout mal se parler.

A toi d’établir les règles entre ces deux soeurs dans “Une sorcière et une princesse”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.